#3 Les cadres canadiens

Une fois les fondations et le muret de soubassement réalisés, c’était au tour de l’ossature bois du bâtiment de prendre forme. N’étant charpentier ni l’un ni l’autre, nous avons choisi une technique qui nous semblait facile à mettre en œuvre en tant qu’auto-constructeurs : celle des cadres canadiens. Ce système consiste à réaliser un cadre d’ossature tous les 60cm (quand on respecte le DTU du … Continuer de lire #3 Les cadres canadiens

#2 le soubassement

L’atelier, tout en bois, doit être sur-élevé d’un minimum de 20cm par rapport au sol fini. C’est cette surélévation qui permet de le protéger de la pluie. Le muret de soubassement est centré sur les fondations (voir l’article sur les fondations cyclopéennes), et est traversé par les pieux en acacia préalablement positionnés, qui serviront à la fixation de la lisse basse. Il fait 30cm de … Continuer de lire #2 le soubassement

#1 Les fondations cyclopéennes

Il y a encore 2 mois, nous n’avions aucune idée du type de fondations que nous allions choisir pour l’atelier. C’est une question qui nous a toujours ennuyés, un travail avec lequel aucun de nous n’accroche… Afin de respecter notre volonté d’utiliser un maximum de matériaux locaux et écologiques, nous avons opté pour les fondations cyclopéennes. Voici donc le déroulé des travaux pour cette première … Continuer de lire #1 Les fondations cyclopéennes

L’atelier V2

V2 car nous avons du déposer un nouveau PC juste avant de démarrer les travaux, afin de prendre en compte le changement de dimension de ce bâtiments aussi son changement d’implantation. Juste avant, ça veut dire qu’on a reçu l’arrêté 3 jours avant ah ah ! Initialement, l’atelier devait être situé le long de la façade nord du terrain : Il devait faire 50m2, mais … Continuer de lire L’atelier V2