Le goût de la ville

Le retour à Bordeaux signe désormais pour moi le retour à l’anxiété. À l’éco-anxiété plus précisément. Arrivée depuis quelques jours, la course effréné de la ville me reprend, et au stress généré par cette sensation d’être dépossédée du rythme de ma vie viennent s’ajouter ceux de la sensation d’emprisonnement et de dépendance. Comment ferons-nous si une crise majeure éclatait demain par exemple suite à une … Continuer de lire Le goût de la ville

Rêver en grand

2019 commence, et pour démarrer cette année j’ai posté cette image sur la page Facebook du blog : J’ai envie de démarrer cette année, qui d’ailleurs pour moi a démarré depuis le solstice et non ce 1er janvier, sous le signe de l’action. Celle motivée par l’envie, par les idéaux, par le lien à la vie et aux grands cycles. J’ai passé beaucoup de temps … Continuer de lire Rêver en grand

On reconnaît le bonheur…

Le rythme des articles et publications qui traitent d’effondrement global s’accélère. Il ne passe désormais pas une journée sans que j’en voie sur mes fils d’actualités, parfois émanant de sources surprenantes. Ainsi, le Premier Ministre français a cité les thèses de la collapsologie à maintes reprises ces derniers jours, dans des allocutions différentes(1,2,3). Il va d’ailleurs jusqu’à se dire « obsédé » par le sujet. Et quoi … Continuer de lire On reconnaît le bonheur…

Les printemps de mon enfance

Des gardons. Vifs, brillants, et très nombreux. Si nombreux qu’on pouvait les attraper à la main. Un lac entier rempli de poissons ! Chaque printemps, le même scénario se déroulait dans la maison au bord de l’eau de ma grand-mère. Les hirondelles venaient nicher par dizaines dans son grand garage, faisant notre joie d’enfants. Elles occasionnaient du travail à mon oncle qui était chargé de … Continuer de lire Les printemps de mon enfance

Le tsunami qui vient

La collapsologie, vous connaissez ? Il s’agit de : « l’exercice transdisciplinaire d’étude de l’effondrement de notre civilisation industrielle et de ce qui pourrait lui succéder, en s’appuyant sur les deux modes cognitifs que sont la raison et l’intuition et sur des travaux scientifiques reconnus ». Pablo Servigne & Raphaël Stevens La semaine dernière, j’ai organisé une « soirée collapso ». L’objectif de cette soirée était avant … Continuer de lire Le tsunami qui vient