Caravane fever #1

Aujourd’hui, quand nous nous rendons sur le terrain, nous n’avons pas grand chose à y faire.
Non seulement parce que nous ne serons pas propriétaires avant cette fin de semaine, mais aussi parce qu’il n’y a que des herbes hautes et des arbres !
Pas d’eau.
Pas d’électricité.
Pas d’endroit où s’assoir.
Pas de place où stocker un peu de matériel.
Bref, pas même de quoi avancer sur le côté jardin.

Il y a 2 semaines, nous avons acheté une caravane. Ça ne faisait pas partie des plans au départ, et puis l’idée a germé et est devenue une évidence quand on a vu les prix en occasion.
Nous avons fait l’acquisition d’une caravane Sterckeman de 1974. Une Lovely 400 plus exactement.
On a cru faire une bonne affaire, mais on a vite déchanté… Du coup on se fait la main sur le bricolage en la retapant entièrement.

pub-sterckeman-lovely-400-s 2 pages
Pour le plaisir des pubs d’antant.

 

Les étapes de la déconstruction :
– retrait du plafond : toile polyuréthane tendue sur de la laine de verre imbibée d’eau. Miam.
– retrait des parois pourries en contreplaqué et des plaques de polystyrène moisies cachées derrière.
– démontage des meubles qui ne nous seront pas nécessaires.
– arrachage du lino qui retenait l’humidité et faisait moisir le plancher à certains endroits. Une opération fastidieuse car comme le reste, le sol souple est d’origine et la colle a elle-aussi 44 ans !
– démontage des cache-misère successivement installés pour boucher des trous mal faits un peu partout dans le plancher…
– démontage des installations électriques, pas du tout sécures par ailleurs.
– dépose des lanterneaux, points d’infiltration principaux du toît.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Nous avons dessiné de nouveaux plans. Dans notre idée, cette caravane sera installée de façon pérenne sur le terrain, et servira de chambre d’amis une fois la maison construite.

En attendant, elle sera notre « base vie ».

Elle comprend donc :

  • 1 couchage en 140, avec un vrai matelas
  • un grand bureau de 190x80cm qui servira également de sommier au matelas de ma fille lorsqu’elle sera là
  • pas mal de rangements incluant un petit frigo

Nous la protégerons de la pluie, et donc d’éventuelles infiltrations, en la recouvrant par une pergola au toit translucide.
Cela nous permettra également de créer un vrai espace de vie dehors, avec la mise en place d’une cuisine sommaire et surtout d’un coin déjeuner.
Les toilettes sèches seront également accessibles directement par la terrasse.

En gros, on tend vers ça :

terrasse

Enfin, parce que pour nous construire rime forcément avec écologie, on a choisi le liège et le Métisse pour isoler le toit et les parois que nous avons mises à jour.
Le liège a le très gros avantage d’être imputrescible, et c’est visiblement une caractéristique requise dans cette caravane.
Le Métisse sera quant à lui utilisé pour isoler les bords arrondis du toit.

Les parois, le plafond et le plancher seront ensuite bardés de peuplier et de pin. Nous avons eu la chance de trouver un super plan récup pour de belles planches en 10mm donc bien souples et légères, idéales pour ce projet !

La prochaine fois que j’écris sur le sujet, ce devrait être pour présenter la caravane finie ou presque, puisque nous avons prévu de la déménager mi-août du hangar où elle se trouve.

Un commentaire sur “Caravane fever #1

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :